Rencontre pour la paix avec Latifa Ibn Ziaten : des élèves témoignent

par Isabelle Poulain, Myriam Allouche

Le 3 décembre 2016, 2 classes de seconde industrielle ont rencontré la mère d’Imad, première victime de Mohamed Merah et fondatrice d’une association pour la jeunesse et la paix. Laissons-les nous raconter cette rencontre et son histoire...

Latifa Ibn Ziaten rencontre le Lycée Auguste Escoffier

Deux classes du Lycée Auguste Escoffier ont accueilli Latifa Ibn Ziaten le vendredi 3 Décembre 2016, Latifa Ibn Ziaten, la maman d’Imad, soldat assassiné par Mohamed Merah.

Lors de sa visite Latifa Ibn Ziaten a parlé de la fondation de son association Imad et des raisons qui l’ont poussées à la créer.
La mort de son fils
Après l’assassinat de son fils par Mohamed Merah, elle lui fait la promesse posthume de rendre justice en portant un message de paix auprès des adolescents.
Latifa Ibn Ziaten est arrivée au lycée après la demande des enseignants pour nous parler de l’association et de la mort de son fils.
Deux classes d’élèves l’ont alors écouté parler de la mort de son fils qui l’a poussée à fonder son association.
Les élèves ont posé des questions à propos de sa vie, de son association et de son ressenti après la mort de son fils.
Latifa voulait voir Mohamed Merah vivant et a même demandé au Président de lui faire la promesse de le garder en vie.
Un élève lui a demandé ce qu’elle a ressenti lorsqu’elle a appris qu’il était mort, Latifa a répondu qu’elle s’était sentie trahie et déçue mais qu’elle avait pardonné.

Matteo R., Baptiste G. et José D., 2OI2

Portrait

Latifa Ibn Ziaten est née le 1er janvier 1960 à Tétouan au Maroc.
Elle est arrivée en France à 18 ans pour rejoindre son mari Ahmed. Latifa est
mère de cinq enfants, une fille et quatre garçons dont le defunt Imad assasiné le 11 mars 2012 à 16h par Mohamed Merah.
A la mort de son fils, elle décide de se rendre là où habite le meurtrier de son fils à Toulouse. Elle s’adresse alors à un groupe de jeunes qui lui disent : « Madame, Mohamed Merah est un héros de l’Islam ! » Lorsque Latifa leur apprend qu’elle est la mère du soldat que Merah a tué, les adolescents se confondent en excuses...
C’est à la suite de cet évènement que cette mère éprouvée décide de créer l’association "Imad Ibn Ziaten pour la jeunesse et la paix » afin d’aider les jeunes des quartiers sensibles en leur transmettant un message de paix, de laicité et de défense de la République.
Elle se rend notamment dans les lycées et les prisons,où elle a pu rencontrer quelques terroristes qui, finalement, l’ont suppliée de leurs venir en aide. Mais son action a également une portée internationale : discours à l’ONU, séjour en Israël avec des jeunes de banlieue afin de montrer que toutes les religions peuvent coexister.
Aujourd’hui, le malheur de Latifa a fait d’elle une véritable héroïne des temps modernes, une parole essentielle pour l’écoute de l’autre, l’acceptation des différences, la tolérance en un mot !

Bryan K. et Meven P., 2OI2

Pour en savoir plus :
https://association-imad.fr/v2/